Ali Bongo: « Le secteur agricole est aujourd’hui le 1er employeur privé du pays »

0
173
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, lors du lancement du programme GRAINE en 2016.

Ali Bongo Ondimba s’est exprimé à la faveur d’une longue interview, publiée ce mercredi dans le premier quotidien national. Le Président de la République satisfait de la marche vers la diversification de l’économie gabonaise, a affirmé que le secteur agricole est aujourd’hui le premier employeur privé.

10 ans déjà qu’il préside aux destinées du Gabon. Arrivé au pouvoir en 2009 et réélu en 2016, Ali Bongo Ondimba, continue de diriger le pays malgré un accident vasculaire cérébral dont il se remet plutôt bien. Se prêtant à sa première interview depuis cet incident, le chef de l’État a d’emblée tenu à rassurer les uns et les autres sur ses capacités.« Je me sens bien. Et de mieux en mieux chaque jour », a t-il affirmé d’entrée de jeu.

S’en sont suivis plusieurs autres questions relatives à tous les secteurs d’activité. Au sujet de la diversification de l’économie, Ali Bongo Ondimba se dit satisfait même si beaucoup reste à faire. Il a évoqué entre autres la transformation locale du bois depuis 2010, la première place africaine et deuxième mondiale et matière de production de bois contre-plaqué et bien évidemment le programme GRAINE, censé permettre au Gabon d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. L’agriculture est même devenue tellement importante au Gabon, qu’elle emploie plus n’importe quel autre secteur, selon le numéro un gabonais.« Le secteur agricole est aujourd’hui le premier employeur privé du pays », a déclaré le chef de l’État, sans donner de chiffres quelconque.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here