Ona Ondo s’invite sur la question du franc CFA

0
411
Le président de la Commission de la Communauté des États de l'Afrique centrale (Cemac), le Professeur Daniel Ona Ondo

C’est en substance les propos tenus par le président de la Commission de la Communauté des États de l’Afrique centrale (Cemac),

Daniel Ona Ondo, invité à la table ronde organisée en France, le 14 février dernier sur les questions de politiques monétaires des pays à faibles revenus, a profité pour évoquer le sujet de la devise controversée. Cette sortie du président de la commission de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) vient relancer le débat sensible sur le franc CFA.

Cette rencontre à l’initiative de la Banque de France (BF), l’Agence Française de Développement (AFD), et de la fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi) qui a réuni le gotha de la finance mondiale n’a pas échappé à la question liée au franc CFA.

Lors de sa prise de parole, l’ancien chef de gouvernement gabonais n’est pas allé par le dos de la cuillère, en soulevant cette boule puante à l’origine de la crise diplomatique actuelle entre italiens et la francais.

Pour le Pr. Daniel Ona Ondo, « à un moment, il faut s’asseoir pour parler du franc CFA et de son évolution. Si nous ne le faisons pas, nous risquons d’être confrontés au populisme et aux controverses des acteurs de toutes sortes ». L’illustre gabonais a profité de la tribune pour appeler à l’organisation d’un débat dépassionné et dépolitisé entre partenaires économiques.

Si la décision prise à Yaoundé (Cameroun) en 2014 d’opter pour un ajustement réel par voie budgétaire, a permis d’éviter les effets terribles sur les faibles populations, « il serait plus que judicieux de ne pas replonger dans les mêmes travers surtout que la zone retrouve un équilibre économique actuellement », a conclu le président de Commission.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here