Assemblée Nationale: Ali Akhbar Onanga out, élection partielle dans 2 mois

0
178
Ali Akhbar Onanga, désormais ex-député.

Exclu du Parti Démocratique Gabonais (PDG) au pouvoir il y a quelques semaines, Ali Akhbar Onanga vient de perdre son siège de député. La Cour constitutionnelle s’est prononcée, constatant la vacance dudit siège.

Ancien membre influent du gouvernement, et désormais ex-député, rien ne laissait présager cette chute d’Ali Akhbar Onanga au début de l’année 2019. Son exclusion du PDG le 1er août dernier, pour atteinte à l’unité de ce parti, devait inévitablement conduire à la fin de son mandat d’élu du 1er siège du département de Leconi-Lecori (Haut-Ogooué). La Cour constitutionnelle a acté cette décision, se fondant sur la loi organique n°11/96 du 15 avril 1996 relative à l’élection d’un député en République Gabonaise.

Une élection partielle se tiendra donc dans un délai de 2 mois, pour élire un nouveau représentant du peuple. Le PDG devrait naturellement présenter un candidat, même si sa majorité à l’Assemblée Nationale est plus que conséquente. Quelques semaines restent donc aux intéressés par ce siège pour affûter leurs armes et espérer succéder à Ali Akhbar Onanga.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here