Elections législatives 2018 : Le RHM vainqueur de la partielle du canton Ellelem à Oyem

0
413

Le 2e tour de l’élection législative partielle au canton Ellelem dans la province du Woleu Ntem (Nord du Gabon) aurait été remportée par le candidat du Rassemblement Héritage et Modernité (RHM), Edgard Owono Ndong, avec 690 suffrages exprimés contre 568 pour le candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG) Mengue Menie, a constaté Direct241 sur la page officielle Facebook du RHM.

Le résultat définitif de cette élection reste sous réserve de la confirmation ou pas du Centre Gabonais des Elections (CGE), et la proclamation finale des résultats par la Cour Constitutionnelle. Si la victoire d’Edgard Owono Ndong, venait à être confirmée, le parti d’Alexandre Barro Chambrier portera son total à 5 députés, égalant ainsi les Sociaux-Démocrates du Gabon (SDG).

Au 1er tour organisé le 27 octobre dernier et qui correspondait à la date du 2e tour sur toute l’étendue du Gabon, le candidat du PDG avait pourtant pris une petite longueur d’avance sur son adversaire avec 33,19% contre 25,21% pour le candidat investi par le RHM.

En attendant le verdict final des résultats par la Cour Constitutionnelle, voici ce qui pourrait être la nouvelle configuration de l’Assemblée Nationale Gabonaise, selon le nombre d’élus par formation politique :

Parti Démocratique Gabonais (PDG) : 98 députés.
Les Démocrates (LD) : 11 députés.
Indépendants : 8 élus.
Restauration des Valeurs Républicaines (RV) : 6 députés.
Sociaux-Démocrates du Gabon (SDG) et Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) : 5 députés.
Parti Social-Démocrate (PSD) et Union Nationale (UN) : 2 députés.
Cercle des Libéraux-Réformateurs (CLR), Démocratie Nouvelle (DN), Front d’Egalité Républicaine (FER), RV/PDG, Union pour la Démocratie et l’Intégration Sociale /Parti Démocratique Gabonais (UDIS/PDG), Union pour la Nouvelle République (UPNR) : 1 député.

En effet, si on s’en tient à l’alliance signée entre le RHM d’Alexandre Barro Chambrier et l’Union Nationale (UN) de Zacharie Myboto, ajouté à cela la proximité avec les Démocrates de l’ancien président de cette même chambre, Guy Nzouba-Ndama, ces partis pourraient constituer un bon petit groupe parlementaire en devenant la 2e force politique du Gabon.

Cependant, l’écrasante majorité du PDG, avec l’apport des alliés (UDIS, RV, CLR, DN, UPNR, Indépendants, etc.), permettra au parti au pouvoir d’avoir une forte majorité à la maison du peuple.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here