Gérard Ella Nguema demande à la famille Bongo de libérer le Gabon immédiatement

0
113

Gérard Ella Nguema et les siens rappellent que lorsque le Président Ali Bongo est tombé malade en 2018 à Ryad, et qu’il s’est durablement trouvé incapable d’assumer ses fonctions de Président de la République, la Présidente de la Cour Constitutionnelle et les autres juges ont rédigé un alinéa visant à compléter et à violer l’article 13, qui signifie la vacance de Pouvoir.

C’est en faveur d’une conférence de presse mercredi dernier à son siège, que « La troisième voie » a volé ainsi au secours de Marie Madeleine Mborantsuo, et accuse ouvertement la famille Bongo d’être à l’origine du malheur du Gabon.

D’après Gérard Ella Nguema, porte étendard de ladite organisation, si cette situation d’indisponibilité temporaire venait à se reproduire, combien de temps va-t-elle durer ? A qui va incomber la direction du Gabon, un collaborateur du Président de la République, notamment le coordinateur général des affaires Présidentielle ?

Nous « la troisième voie », nous demandons à la familles Bongo de libérer le Gabon immédiatement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here