Indisponibilté temporaire d’Ali bongo : le mouvement baptisé TGV menace.

0
252

Alors que le président Ali Bongo est en pleine convelescence actuellement au Maroc, un nouveau mouvement s’est mis en place, ayant pour objectif de porter Jean Ping à la tête du Gabon. Initiatrice du mouvement, la Coalition pour la Nouvelle République (CNR) annonce dès la semaine prochaine plusieurs manifestations à Libreville et à l’intérieur du pays.

Le président de la CNR, Jean Eyeghe Ndong, ancien premier ministre, a appelé les gabonais à un rassemblement lundi 26 novembre dernier. Ce regroupement avait pour objectif d’exiger le respect de la constitution, violée selon lui, et exiger «l’installation de Jean Ping à la place qu’il faut ».

A noter une très faible mobilisation des gabonais vendredi et samedi à Libreville. L’opposition gabonaise, encore sonnée par la récente double défaite aux législatives et aux locales, serait-elle en perte de vitesse dans ses capacités de mobilisation ? Affaire à suivre ce mercredi 28 novembre.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here