Tchibanga : Pierre Nzaou Nziengui en bienfaiteur dans son fief politique

0
227
Le bienfaiteur procédant à la remise des tables et parasols aux femmes commerçantes de Mavoundi.

Candidat malheureux à la dernière élection législative dans le 2ème siège de la commune de Tchibanga, Pierre Nzaou Nziengui, membre du bureau politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG) dans ladite circonscription électorale, a séjourné le week-end dernier dans le chef-lieu de la province de la Nyanga. Un séjour qu’il a mis à profit en posant des actions citoyennes auprès des femmes commerçantes du quartier Mavoundi, au lycée Général Nazaire Boulingui, et aux fidèles de la grande mosquée de la ville.

L’ancien député du 2ème siège de la commune de Tchibanga reste toujours proche de ses concitoyens et de sa base électorale. Battu lors de la dernière élection législative août-2018, le candidat PDG et membre du bureau politique dudit parti dans cet arrondissement, s’est distingué de la meilleure des manières le week-end dernier à Tchibanga.

D’abord chez les femmes commerçantes de Mavoundi. Là-bas, Pierre Nzaou a honoré à une doléance formulée lors de la campagne par les femmes. Ainsi, des tables flambant neuves et des parasols ont été offerts à une vingtaine de marchandes. S’exprimant en leur nom, Georgette Iboumbi, s’est réjouie de ce geste de considération posé par leur fils, qui leur donne du baume au cœur : « A présent, nous allons exercer notre activité sur des tables pratiques, à l’abri du soleil et des intempéries. Nous remercions le bienfaiteur », a-t-elle indiqué.

A l’ancien député de réaffirmer son attachement à ces mères de familles : « C’est parce que je suis fils du terroir, que je serai toujours à l’écoute de vos attentes. Si possible, de les honorer selon que je pourrai », a-t-il promis.

Le fils du terroir et la délégation qui l’accompagnait, se sont ensuite rendus au lycée Nazaire Boulingui pour une autre action citoyenne et de solidarité à l’endroit des élèves en classe de terminale de cet établissement public.
En effet, en cette période où les crédits de fonctionnement dans les administrations n’ont pas encore une lisibilité, beaucoup comme le lycée Général Nazaire Boulingui qui a décidé de cantonner certains élèves de terminale à l’internat, font des pieds et des mains pour mettre les apprenants à l’abri du besoin.

Ancien élève de cet établissement d’enseignement secondaire, Pierre Nzaou Nziengui, sensible à la jeunesse, a encouragé vendredi dernier ces élèves internes à plus de travail. Le geste certes modeste composé de produits didactiques mais à valeur de symbole, du fait de son caractère altruiste, permettra aux bénéficiaires de se prendre en charge et être aptes aux enseignements. Une satisfaction tant pour le proviseur Laurent Mougiama, que pour les élèves par l’intermédiaire de Julie Mbadinga de la classe terminale A1.

S’adressant aux apprenants, le donateur s’est souvenu d’être passé par là et se souvient des temps de sa précarité. « J’ai été interne comme vous et j’en garde des souvenirs. C’est donc fort de cela que je viens vous apporter ce nécessaire », a-t-il dit. Non sans inviter ces derniers à se concentrer vigoureusement au travail car,leur soutien est résolument dans leurs têtes et non sur des «moyennes canapés».

La grande mosquée de Massanga a été le point d’orgue de cette série d’actions sociales. En ces lieux des adeptes de Mahomet, le candidat en échec aux dernières législatives est allé perpétuer les valeurs de solidarité et de partage aux frères et sœurs musulmans, pour les soutenir dans ces moments de restriction et abstention absolues pour le jeûne. Pour l’ancien honorable, le Ramadan est une longueur de réserve et de confinement. « A travers ces présents, je suis venu vous soutenir, pour permettre aux démunis de cette communauté, de pouvoir couper le jeûne », avec de quoi mettre sur la dent.

Pierre Nzaou a saisi l’occasion de remercier ces croyants pour l’adhésion au mouvement de prières pour le rétablissement du président de la République Ali Bongo Ondimba. L’imam de ce temple de prière Mouslim Mouissi n’a pas tari d’éloges à l’endroit du salvateur pour ce geste empreint de générosité.

Dans un échange avec à la presse, Pierre Nzaou Nziengui a indiqué que Tchibanga est bien son siège, il n’en fuira jamais par le fait de perdre une élection, la preuve il y séjourne régulièrement et convie avec ses compatriotes en qualité de fils du terroir.

Quelques présents remis aux élèves des classes de terminales au lycée Nazaire Boulingui de Tchibanga.
Les élèves écoutant les sages conseils de Pierre Nzaou Nziengui

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here