Crèmes solaires: Denis Bouanga et Gabon Émotion soulagent les albinos

0
372
Denis Bouanga posant avec les bénéficiaires des crèmes solaires.

Éviter le soleil à tout prix est une mission impossible, quand on est albinos, par conséquent exposé au cancer de la peau et qu’on vit dans un pays chaud comme le Gabon. C’est pourquoi le footballeur international gabonais, Denis Bouanga, en partenariat avec l’association Gabon Émotion, est venu en aide aux personnes vivant avec l’albinisme.

C’est un hôtel d’Akanda qui a servi de cadre à la cérémonie de remise des crèmes solaires aux albinos. « Je me suis senti très bien, ça me tient à cœur de faire des dons. J’aime servir pour améliorer le monde et surtout au Gabon. Je suis très content d’avoir partager des crèmes solaires aux albinos », a souligné Denis Bouanga, attaquant des panthères.

L’albinisme étant une anomalie congénitale, caractérisée par une absence partielle ou totale de la pigmentation de la peau, des poils, des cheveux, des yeux, dûe à un défaut dans la synthèse ou distribution de mélanine, le Docteur Stéphanie Ntsame Ngoua, dermatologue et présidente de l’Association de Lutte pour le Bien-être des Albinos (ALBA), souligne, pour s’en réjouir, le bien-fondé de ce don. « Ce sont des crèmes que les albinos utilisent parce qu’ils ne tolèrent pas bien le soleil, et pour les parties qui ne sont pas protégées par les vêtements. On les applique chaque 2h quand on est exposé au soleil pour empêcher le soleil d’abîmer notre peau », a-t-elle expliqué.

Au Gabon, comme dans certains pays africains,les personnes vivant avec l’albinisme sont pour la plupart stigmatisées depuis leur naissance, et sont victimes de préjugés qui les marginalisent. Selon une étude scientifique, la plupart de ces préjugés sont issus d’un sentiment de crainte vers une condition inconnue.

Le combat de l’Association de Lutte pour le Bien-être des Albinos (ALBA) se poursuit à travers la sensibilisation pour l’émancipation de cette couche sociale souvent marginalisée.« Nous sommes très émus. Notre cause est entendue et c’est donc le début de l’intégration sociale par tous pour les albinos », a rajouté le Docteur Stéphanie Ntsame Ngoua.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here