Les larmes de détresse de Mikäel Ondo essuyées

0
65

Par le biais d’une page Facebook, Mikäel Ondo, étudiant en première année de Droit à l’Université Omar Bongo, a lancé il y a quelques jours, un cri d’alarme relatif à son manque de mobilité, car étant une personne handicapée.

Les réseaux sociaux ne servent finalement pas qu’à tuer le temps, où nuire à autrui, comme on dirait au quartier, mais aussi à pouvoir installer une chaîne de solidarité qui peut aboutir à l’assouplissement d’une forte difficulté. C’est ce que pensera désormais pour toujours le jeune Mikäel Ondo, étudiant à l’Université Omar Bongo de Libreville, en première année de Droit.

Sa détresse ayant été signalée il y a deux jours par une plateforme Facebook, n’aura pas tardé à avoir des réactions. C’est ainsi que le porte parole de la Présidence de la République, Jessy Ella Ekogha, très touché par l’appel du jeune étudiant, lui a envoyé ce jour via une association, une vélo flambant neuf. De quoi essuyer pour un bon moment les larmes de Mikäel.

Si le geste du porte parole reste fortement à saluer, car des actions sociales de ce genre donnent pleinement de l’espoir aux bénéficiaires, il n’en reste pas moins que l’étudiant n’est certainement pas au bout de ses surprises. Car d’autres personnes tant physiques que morales, vont se ruer vers lui, chacune pour apporter un peu d’apaisement quant à sa sollicitude. Au Gabon, on sait aussi se tenir la main dans la main pour aider les plus vulnérables sur le plan social.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here