Santé : seules 40 cliniques privées sur 121, répondent aux normes légales à Libreville et ses environs.

0
337
La ministre de la santé Denise Mekame'ne et son secrétaire général...

La Commission d’enquête pilotée par le secrétaire général du ministère de la santé, Dr Guy Patrick Obiang, a révélé le week-end dernier que sur 121 cliniques privées auditées à Libreville, Owendo et Akanda, seulement 40 répondent aux normes, révèle le site Infos241.

Le ministre d’État en charge de la santé, Me Denise Mekam’ne, a assisté aux conclusions de ces travaux qui font état de la dangerosité dans laquelle les populations se soignent.  A cet effet, sur 121 cliniques recensées, seules 40 remplissent les critères, 81 seraient en situation irrégulières, et 15 devront mettre la clé sous la porte.

« Nous nous rendons compte que 81 structures sanitaires présentent des irrégularités, et 15 parmi elles qui nécessitent une fermeture provisoire ou immédiate », a déclaré M. Guy Patrick Obiang d’un ton ferme. Ce dernier n’a pas hésité de pointer du doit le personnel soignant, car « beaucoup de praticiens, et de professionnels de santé exercent dans le secteur privé sans une autorisation quelconque d’exercer».

En effet, cette situation désastreuse serait entretenue par des agents du ministère, indique le ministre. « Bien qu’il y ait eu d’autres initiatives qui sont allées dans ce sens et qui n’ont pas été suivies, certainement du fait des complicités en interne. Mais cette fois-ci, nous allons être très stricts », déclare Mme Mekam’ne, décidée à démanteler le réseau et traduire en justice les auteurs.

Après Libreville, Owendo et Akanda, la prochaine opération est prévue se dérouler à Port-Gentil, et s’étendra au reste du des provinces.

…Guy Patrick Obiang veulent remettre de l’ordre.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here