2e édition 10km Masuku : Kandie Kibiwott (H) et Norah Jeruto (F) nouveaux patrons

0
139
Ali Bongo Ondimba, échangeant avec Kandie Kibiwott.

Ces deux coureurs venus du Kenya les deux vainqueurs de la 2e édition du 10km de Franceville (Run In Masuku). Kandie Kibiwott  l’emporte chez hommes(28 :58 ») et Norah Jeruto chez les femmes avec un temps de 32 :59’’.

C’était une édition spéciale, vu que les records de l’année dernière ont été pulvérisés et renvoyés au calendrier grec. Spécial aussi, par la présence du président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba. Et spécial également parce que le Run In Masuku est l’un des 10km les plus complexe du continent en raison de son relief très montagneux.

Ils étaient 5400 coureurs qui ont attendu le coup d’envoi donné par le chef de l’État gabonais qui était accompagné de son épouse Sylvia Bongo. Très amoureux de sport , Ali Bongo Ondimba, visiblement en forme, a assisté à toute la course aux côtés de certains membres du gouvernement qui ont effectué le déplacement à Franceville.

Malgré la forte pluie qui s’est abattue à Masuku, ce e rendez-vous de l’athlétisme a tenu toutes ses promesses à la grande satisfaction du public mais aussi,  des coureurs qui ont pris la ligne de départ sous les encouragements du couple présidentiel.

Après avoir fait cavalier seul en faisant mordre la poussière à ses concurrents masculins, le Kenyan Kandie Kibiwott, s’est hissé à la plus haute marche du podium avec un temps de 28 minutes et  58 secondes. Grâce à ce chrono, le coureur Kenyan pulvérise le record du vainqueur de première édition Mandé Abdallah qui, avait avalé les 10km en 29 :35’’.

Kandie Kibiwott confirme sa forme actuelle. En effet, au cours de cette année, le Kenyan a remporté  le 10km de Casablanca (27’37’’) et le semi marathon de Lille (59 :32’’). Donc ce n’est pas une surprise de le voir triomphé à Franceville.

Chez les femmes, le record de l’année dernière (33 :59’’)  a été battu par la Kényane Norah Jeruto. La nouvelle patronne professionnelle du Run In Masuku, l’emporte en 32 :24’’.  

Le couple présidentiel qui était à fond dans la course en encourageant les athlètes a procédé à la mise des trophées et médailles du plateau élite.

On note au passage la participation de l’ancien international gabonais de basket-ball, Marius Assoumou Ndong, qui a effectué le déplacement depuis Libreville pour Franceville afin de prendre le départ aux côtés de nombreuses personnalités politiques.  

Classement

Hommes

Kandie Kibiwott(28 :59’’)

Teressa Nyakora (29 :35’’)

Emmanuel Bor (29 :43’’)

Dames

Norah Jeruto (32 :24’’)

Daisy Jepkemei(32 :34’’)

Sheila Cherlangat (33 :23’’)

Kandie Kibiwott vainqueur franchissant la ligne d’arrivée.
Norah Jeruto l’a emporté chez les femmes.
Sylvia Bongo Ondimba, posant avec Norah Jeruto, nouvelle championne du Run In Masuku.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here