Boxe : au tour de Dieudonné Méfaghé de rejoindre le bureau fédéral.

0
275
Dieu-donné Méfaghé, a fait allégeance au président de la Fégaboxe

Mis de côté par la Direction Technique Nationale (DTN) pendant plusieurs mois, Dieudonné Méfaghé, DTN sous l’ère de Clément Sossa, a décidé de rejoindre l’équipe dirigée par Alfred Bongo, président de la Fédération Gabonaise de Boxe (Fégafoot).

Alfred Bongo, président de la Fédération Gabonaise de Boxe (Fégaboxe), vient de recevoir un soutien de taille, celui de Dieudonné Méfaghé, ancien directeur technique national qui s’est fortement opposé à son ancien « adversaire », pour diverses raisons. Le ralliement de ce technicien confirmé est loin d’être le premier. En effet, en septembre dernier, Simplice Morgan Mutsingue-Me-Yle, auparavant président de la ligue de boxe de l’Estuaire avait rejoint Alfred Bongo, en lui prêtant allégeance.

Pour mémoire, le 3 avril dernier, alors qu’il était encore dans le maquis, Dieudonné Méfaghé avait adressé un courrier au secrétaire général du ministère des Sports, dénonçant le « dysfonctionnement au sein de Comité directeur de la Fégaboxe » et son éviction du poste de DTN.

Très critiqué à l’encontre d’Alfred Bongo parait-il pour des promotions basées sur des affinités, Dieudonné Mefaghé, avait alors souhaité qu’une solution soit trouvée à la Fégaboxe, car il avait été nommé en Conseil des ministres.

Selon le site spécialisé Gabonallsport, le technicien gabonais a décidé de mettre la boxe au-devant de toutes autres considérations. « Après réflexion, je crois que nous avons fait souffrir la boxe et les boxeurs pendant longtemps. En revenant à des meilleurs sentiments, j’ai voulu juste mettre la boxe au-dessus de toutes nos considérations », s’est-il justifié.

Si cette justification a du mal à passer auprès de certains observateurs, il serait injuste de méconnaître le talent et le savoir-faire de ce formateur confirmé tant localement qu’à l’extérieur du Gabon.

Après ce retour à « la maison », aux côtés du président fédéral, Dieudonné Méfaghé reste convaincu qu’avec le dynamisme impulsé par Alfred Bongo, le noble art gabonais peut rapidement se relancer, raison pour laquelle il entend toujours mettre son expertise au service de cette boxe à la perte de ses lettres de noblesse.

Désormais, dans le camp reconnu par les instances internationales, Dieudonné Méfaghé espère qu’il sera reconduit dans ses fonctions de DTN officiellement.

À peine arrivé, l’expert gabonais sera mis à rude épreuve prochainement lors du tournoi international Omar Bongo Ondimba, qui aura lieu à Libreville les 28 et 30 décembre 2018.

Le président de la Fégaboxe, Alfred Bongo est ravi de l’arrivée de M. Méfaghé.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here