Marathon du Gabon 2018 : « j’ai vraiment pris du plaisir en voyant nos mamans prendre le départ au 5km », Christine Aaron.

0
264
Instantané de l'échange entre Christine Aaron et notre reporter Kennedy Ondo Mba.

Championne d’Europe en 1998 à Budapest au 100 et au 4x100m, Christine Aaron, championne du monde une fois de plus en 2003, faisait partie des guest stars invités à la 6è édition du Marathon du Gabon. Surnommée « La reine Christine », la native de Les Abymes (Guadeloupe), est âgée de 45 ans, l’ancienne sprinteuse s’est prêtée aux questions de notre rédaction. La française qui a raccroché depuis 2012, conseille aux femmes et hommes de pratiquer du sports et de contrôler leur alimentation. Pour elle, c’est un moyen efficace de lutter contre les cancers et autres formes de  maladies.

 Lecture…

Direct241 : Vous-avez été invitée par le Comité d’organisation du Marathon du Gabon. Que dire de cette invitation?

Christine Aaron : « (sourire) C’est avec joie que j’ai reçu cette invitation des organisateurs du Marathon du Gabon. Pour vous le dire, je ne connaissais pas ce pays auparavant,  alors je suis ravie d’être à Libreville pour vivre ces moments de joie autour de l’athlétisme »

Vous avez donné le départ de la « La Gabonaise » , épreuve de 5  km exclusivement réservée aux femmes pour la lutte contre les cancers. Votre impression?

« Ça fait vraiment plaisir de soutenir les causes nobles, notamment la lutte contre les cancers. Ça fait vraiment plaisir. Déjà, j’ai eu l’occasion d’être marraine de plusieurs courses en métropole et en France pour les mêmes raisons. En tant que femme,  c’est vraiment quelque chose d’unique. Raison pour laquelle je suis encore plus heureuse d’être à Libreville »

On a vu des femmes âgées, tout comme les jeunes, prendre le départ à la « Gabonaise », mais également dans d’autres épreuves. Un commentaire par rapport à cet engouement de l’agent féminin  ?

« C’est ça la particularité du sport. Le sport a la faculté de mobiliser du monde, notamment toutes les catégories de femmes pour une même cause. J’étais très émue lorsque j’ai vu les femmes âgées courir. C’est quelque chose d’unique. À la ligne d’arrivée je n’ai pas hésité à les encourager. L’ambiance était belle, j’ai vraiment pris du plaisir »

Un message à l’endroit des femmes victimes des cancers?

« Je demande à toutes les femmes d’avoir une activité physique régulière. Ce message s’adresse aussi aux hommes, par semaine il est conseillé de faire au moins 30 minutes d’activité physique. Cela nous épargne de beaucoup de choses. En le faisant cela permet à être dans la prévention. Même si une personne est déjà atteinte du cancer, elle doit toujours faire du sport ».

 Comment avez-vous trouvé l’organisation?

 « Extraordinaire ».

Elles étaient 5500 femmes à prendre le départ hier, au 5km « La Gabonaise ».

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here